Israel's AH-64 Apache longbow helicopter performs during the graduation ceremony of Israeli Air Force pilots at the Hatzerim base in the Negev desert, near the southern city of Beer Sheva, on June 29, 2023. (Photo by JACK GUEZ / AFP)AFP

Voilà que Haaretz fait la propagande du Hamas !

Caitlin Johnstone revient sur des événements marquants de la semaine, avec notamment des révélations sur le 7 octobre, le débat présidentiel entre Biden et Trump ou encore le nombre de morts à Gaza largement sous-estimé selon une prestigieuse revue médicale. (I’A)

Un nouvel article du journal israélien Haaretz intitulé “Les FDI ont appliqué la directive Hannibal le 7 octobre pour empêcher le Hamas de prendre des soldats en otage” confirme ce que des journaux indépendants comme The Grayzone et Electronic Intifada avaient révélé il y a longtemps tout en se faisant traiter de complotistes antisémites : le 7 octobre, un grand nombre de morts israéliens résultait d’une politique des forces de défense israéliennes consistant à tirer délibérément sur leurs propres soldats pour les empêcher d’être pris en otage par le Hamas.

Citant une “source très haut placée des FDI”, Haaretz rapporte que les troupes israéliennes qui ont répondu à l’attaque du Hamas ont été informées que “pas un seul véhicule ne peut retourner à Gaza” et que “la signification de ce message et le sort réservé à certaines personnes kidnappées étaient parfaitement clairs“.

Cette reconnaissance va à l’encontre de tout ce que les médias de l’Empire et les responsables occidentaux ont prétendu sur ces accusations depuis octobre. Le mois dernier encore, le porte-parole du département d’État, Matthew Miller, a répondu au journaliste Sam Husseini comme s’il avait affaire à un fou furieux. Husseini l’avait interrogé sur la possible mise en œuvre de la directive Hannibal le 7 octobre. Comme le rappelle Max Blumenthal de Grayzone, même Haaretz l’avait traité de manipulateur en novembre pour avoir apporté des preuves que les tirs des FDI étaient à l’origine de nombreux décès israéliens lors de l’attaque.

Donc je suppose qu’à ce stade, on doit se demander ce qu’il en est. Les médias mainstream israéliens sont-ils désormais coupables de propager des théories du complots antisémites, négationnistes et diffamantes ? Ou bien reconnaître que cela s’est réellement produit n’est plus considéré comme une théorie du complot antisémite, négationniste et diffamante ?

Un nouvel article publié dans la revue médicale The Lancet, intitulé “Counting the dead in Gaza : difficult but essential” (Compter les morts à Gaza : difficile mais essentiel), souligne le fait que les conflits récents ont tendance à tuer beaucoup plus de personnes indirectement. Par exemple par la famine et la maladie, plutôt que par la violence militaire directe. Le rapport indique que, selon une estimation “prudente” de quatre décès indirects pour un décès direct, un nombre de 37 396 décès directs résultant de cet assaut pourrait aboutir à un nombre total de décès d’environ 186 000. Cela représenterait environ 8 % de la population totale de Gaza.

The Lancet note par ailleurs que le nombre de morts directes signalées est “probablement sous-estimé”, car des milliers de corps n’ont pas été recensés sous les décombres de Gaza. En outre, Israël a détruit les infrastructures permettant de comptabiliser les morts. Il est donc pratiquement certain que le nombre réel de morts directes est bien supérieur à 37 396. Par conséquent, le nombre réel de morts indirectes que l’on pourrait déduire de manière prudente à partir de ce chiffre s’élèverait bien à des centaines de milliers.

Et ce n’est même pas comme si le morts directes s’étaient arrêtées aujourd’hui. Le nombre réel de morts ne fait qu’augmenter.

Les journalistes étrangers qui se rendent à Rafah pour la première fois depuis le début de l’assaut israélien décrivent maintenant l’endroit comme un “terrain vague rasé“, un “labyrinthe de décombres” et “un lieu méconnaissable“.

Comme l’a noté le Dr Assal Rad sur Twitter, ces reportages interviennent quelques jours seulement après que le porte-parole adjoint du département d’État US, Vedant Patel, a déclaré à la presse : “Nous continuons de penser que nous devrions nous opposer à toute incursion militaire majeure à Rafah, mais jusqu’à présent, nous n’avons encore vu aucune d’incursion de ce genre.

Si une opération militaire qui transforme une ville en un champ de ruines méconnaissable n’est pas considérée comme une “incursion militaire majeure”, je pense qu’il est juste de dire que rien ne le serait.

Quelque chose de vraiment surréaliste : les Américains ont pu voir durant le premier débat présidentiel la preuve indéniable que le président ne dirige pas l’Amérique ; ensuite, ils sont retournés à leurs discussions sur qui devrait être président, comme si rien ne s’était passé.

Allons ! ça s’est produit sous leurs yeux. Ils ont vu des preuves claires et sans équivoque que la personne censée mener la barque dans leur pays a un cerveau qui ne fonctionne pas. Ce qui signifie que la barque est nécessairement menée par quelqu’un d’autre. Et pourtant, ils sont encore là, à se disputer pour savoir qui devrait être président, comme s’ils ne venaient pas de voir la prémisse même de cet argument exposée comme un non-sens complet.

C’est comme si une femme parlait à son mari et que celui-ci lui disait : “Je ne suis pas vraiment ton mari, je suis un extraterrestre” ; puis qu’il enlevait son masque et lui montrait sa soucoupe volante, et qu’après avoir remis son masque, elle lui demandait ce qu’il voulait pour dîner et lui rappelait qu’ils allaient boire un verre avec les Dupont vendredi.

À l’intérieur de Joe Biden, deux loups se battent : un loup impérialiste détraqué qui veut commettre un génocide et déclencher la Troisième Guerre mondiale ; et un loup incontinent et dément qui veut juste être accueilli par la douce étreinte de la mort.

Un libéral vous répliquera que vous êtes fou et démesuré si vous lui dites que la révolution est la seule voie vers un changement significatif. Puis il ajoutera que la seule voie est de s’assurer que son parti ne perde jamais, au grand jamais, une élection dans un système construit de manière à ce que chacun des deux partis perdent la moitié du temps.


Source originale : Le blog de Caitlin Johnstone
Traduit de l’anglais par GL pour Investig’Action

Les opinions exprimées dans les articles publiés sur le site d’Investig’Action n’engagent que le ou les auteurs. Les articles publiés par Investig’Action et dont la source indiquée est « Investig’Action » peuvent être reproduits en mentionnant la source avec un lien hypertexte renvoyant vers le site original. Attention toutefois, les photos ne portant pas la mention CC (creative commons) ne sont pas libres de droit.


Vous avez aimé cet article ?

L’info indépendante a un prix.
Aidez-nous à poursuivre le combat !

Pourquoi faire un don ?

One thought on

Voilà que Haaretz fait la propagande du Hamas !

Laisser un commentaire

Qui sommes-nous ?

Ceux qui exploitent les travailleurs et profitent des guerres financent également les grands médias. C’est pourquoi depuis 2004, Investig’Action est engagé dans la bataille de l’info pour un monde de paix et une répartition équitable des richesses.