CC

Ca s’est passé près de chez moi: une petite histoire qui en dit long…

C'est un petit pavillon au milieu du parc Elisabeth, celui qui se situe devant la Basilique de Koekelberg (Bruxelles), à 2 pas du métro. Il est un peu laissé à l'abandon, plein de tags. Les autorités ne semblent pas avoir envie d'y mettre les moyens, de l'entretenir... 

Il a servi pendant quelques années de guinguette d’été. C’était sympa, mais pour le moment il se trouve être un chancre, une tache, un lieu qu’on évite dans le parc.

Un jour un grand tag est apparu sur un des murs. Aux couleurs de la Palestine. Un homme en keffieh sur fond noir, une carte aux couleurs de la Palestine et l’inscription “Nous mourrons mais que vive la Palestine !“(en arabe)

Et là, miracle, on a trouvé les moyens pour repeindre le mur ! Très rapidement en plus ! Mais juste le mur, les autres n’ont même pas été repeints, seul le tag “Palestine libre” a disparu. C’était certainement le seul qui dérangeait. Les autres sont toujours là. Et le petit pavillon retourne à son abandon…

En photo, le tag a été sauvé, il illustre ce billet.

Moralité : si vous voulez faire repeindre un mur tagué rapidement, écrivez juste “Nous mourrons mais que vive la Palestine !” en arabe avec une carte aux couleurs de la Palestine.

Les opinions exprimées dans les articles publiés sur le site d’Investig’Action n’engagent que le ou les auteurs. Les articles publiés par Investig’Action et dont la source indiquée est « Investig’Action » peuvent être reproduits en mentionnant la source avec un lien hypertexte renvoyant vers le site original. Attention toutefois, les photos ne portant pas la mention CC (creative commons) ne sont pas libres de droit.


Vous avez aimé cet article ?

L’info indépendante a un prix.
Aidez-nous à poursuivre le combat !

Pourquoi faire un don ?

One thought on

Ca s’est passé près de chez moi: une petite histoire qui en dit long…

Laisser un commentaire

Qui sommes-nous ?

Ceux qui exploitent les travailleurs et profitent des guerres financent également les grands médias. C’est pourquoi depuis 2004, Investig’Action est engagé dans la bataille de l’info pour un monde de paix et une répartition équitable des richesses.